Affichage de 456 résultats

Description archivistique
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

303 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Angola

Le MDE, dans le cadre de son engagement anticolonialiste, a nourri des liens étroits avec des étudiants angolais. Sylvain Goujon s'est lui-même engagé sur le terrain aux côtés du Front National de Libération de l'Angola.
Boîte 2017/334
Enveloppe n°9 : Notes manuscrites explicatives de Sylvain Goujon sur les liens du M.D.E. avec l'Angola. Coupures de presse "Angola libre ou 'le triangle pourri'" [reportage dans la zone contrôlée par les Forces révolutionnaires d'Angola], dans "Radio-TV-Je vois tout, 21 novembre 1968" [selon note manuscrite]. Interview de Sylvain Goujon, "Retour d'Afrique" [à propos de son engagement au Front National de Libération de l'Angola - FLNA] dans "Tout va bien, avril 1976" [selon note manuscrite]. Photocopie de "Lettre de Florentin Duarte à Goujon, 1964 ou 1965", avec des précisions manuscrites de Sylvain Goujon. Photocopie de carnet d'adresse "Pour identification de Florentin Duarte". Photocopies de photographies, "Réunion avec des Angolais", annotées manuscritement. Liste de signataires d'un "Appel" concernant l'Angola [Sylvain Goujon précise manuscritement qu'il ne sait plus de quoi il s'agissait précisément]. Coupure de presse "Libération de l'Angola: un virage dont on cherche la signification", Tribune de Lausanne, 24 janvier 1964, avec des explications manuscrites de Sylvain Goujon.

Boîte 2017/335
Enveloppe n°1 : Copie d'une sélection de documents présents dans la boîte 2017/335, enveloppe n°9. Coupure de presse "Un Lausannois dans la lutte anticoloniale" [à propos de Sylvain Goujon] tamponnée "Bundespolizei".

Enveloppes n°9, n°10 et n°11 : Plusieurs rapports de police à propos des activités de mouvements contre le colonialisme portugais ou d'étudiants angolais entre 1962 et 1968.

Assemblées générales

1 enveloppe intitulée « élection comité » et contenant les bulletins pour l’élection du comité en 1942 et 1944 ; convocations, comptes annuels et rapports d’activité datant principalement des années 70 et 80 et quelques pièces pour les années 40 à 60.

Associations étudiantes

2017/332
Enveloppe n°1 : PV de l'AGE du 5 novembre 1957. Convocation de l'Assemblée des délégués de l'AGE du 22 février 1958. "Modifications et adjonctions apportées aux statuts de l'AGE par l'assemblée des délégués des 5 juin et 17 décembre 1957...". "Rapport d'activité du bureau de l'AGECITE pour l'an 1959-1960."

2017/333
Enveloppe n°1 : Règlement interne de l'AGE,

Enveloppe n°2 : Statuts de l'AGECITE du 13 juin 1962.

B.B., témoignage

Né le 09.01.1942. Fils d’un paysan, à Eysins près de Nyon, sans terre depuis novembre 1946, finalement, manoeuvre dans une scierie au Mont s/ Lausanne, décédé en 1960 et d’une mère, capable de tout faire, couturière de formation, décédée en 2000, veuve ; un frère cadet ; famille très unie.
Collège scientifique, école normale, brevet fédéral de gymnastique et sport.
Marié dès 1963, 2 enfants, nés en 1964/69.
Maître d’éducation physique et de sport à Lausanne, de 1964 à 1977, donc à la création de la LMR.
Etudes à l'Universisté de Genève, économie et méthodes quantitatives. 1978-1982.
Diverses activités dans les services publics vaudois (domaines santé/social) jusqu’en 2002.
En particulier, création des centres médico-sociaux dans tout le canton.
Actuellement, retraité, marié avec JBF.
5 enfants vivants (décès de Manon en 1985). Bientôt (été 2016) 15 petits-enfants.
Abonnements :« Monde diplomatique, Solidarité, La Brèche (tant qu’il était sur papier), Manière de
voir, l’Hebdo.

B.B.

B.G., témoignage

G. B., 11.03.1947, famille de la petite bourgeoisie, 2 frères, Lugano, tertiaire, école de commerce.
Mariée au moment de l'adhésion. Licenciée ensuite en Sciences de l'éducation à l'Université de Genève.

B.G.

B.P., témoignage

Je suis né le 25 février 1950 dans le milieu de la petite bourgeoisie, au sein d'une famille éclatée, mais cependant mon père et ma mère ont été présents jusqu'à mes 18 ans.
J'ai suivi ma scolarité à Lausanne jusqu'au collège secondaire en section latin/anglais. A l'époque de mon adhésion j'étais fraichement marié, mais rapidement divorcé par la suite. J'ai commencé par avoir diverses activités, essentiellement dans le domaine social. Puis des cours m'avaient finalement ouvert les portes de l'enseignement secondaire privé. Je me suis par la suite lancé dans l'informatique (1976), travaillé à Cedips durant 9 ans, puis comme chef de fabrication, puis chef de vente, et enfin directeur de la filiale suisse d'une imprimerie belge. Fermeture de celle-ci, 2 ans et demi sans emploi, et reconversion totale dans le domaine de l'insertion professionnelle au sein de
l'OSEO-Vaud durant les 7 ans précédant ma retraite.

homme

Résultats 51 à 60 sur 456