Mostrando 2 resultados

Descripción archivística
Sólo las descripciones de nivel superior association
Imprimir vista previa Ver :

Fonds du Comité d'assistance et d'orientation des victimes de l'amiante

  • AEHMO_CAOVA
  • Fondo
  • 1975-2020

Le Comité d'assistance et d'orientation des victimes de l'amiante (CAOVA) fut fondé en 2003 par François Iselin, son épouse Pierrette et quelques autres personnes. Ses objectifs primaires étaient de sensibiliser les autorités et l'opinion publique au drame humain causé par des décennies d'utilisation de l'amiante dans l'industrie du bâtiment, ainsi que de fournir un soutien psychologique, scientifique et juridique aux personnes souffrant des conséquences de l'exposition à ce matériau.
Outre la publication régulière du bulletin d'information "AlerteAmiante" et l'organisation d'évènements publics de tous genres (conférences, tables rondes, témoignages), le CAOVA se chargeait de soutenir les victimes de l'amiante dans leur bataille judiciaire pour l'obtention d'indemnisations en mettant à leur disposition un(e) avocat(e) et l'expertise scientifique et technique de F. Iselin.
Professeur à l'EPFL et spécialiste de la salubrité des bâtiments, F. Iselin a commencé à s'intéresser à la question de l'amiante en 1975, lorsque des journalistes inquiets lui demandèrent d’expertiser les flocages d'amiante à leur lieu de travail. Comme le sujet était encore largement inconnu en Suisse, Iselin commença à se documenter. Militant au Parti socialiste ouvrier (PSO), Iselin contribua à l'ouvrage collectif « Eternit : poison et domination » (1983), qui dénonçait la firme suisse Eternit, principal producteur d’amiante-ciment au monde, ainsi que le laxisme de la SUVA. Durant les années 1980, Iselin mena à bien diverses recherches sur le comptage des fibres d'amiante dans l'air et l'assainissement des flocages d'amiante. Il expertisa aussi les flocages de plus d’un millier de bâtiments. Expert militant et lanceur d'alerte, François Iselin compte parmi les figures-clés du débat sur l'amiante en Suisse.
N'étant plus sollicité depuis la création du fonds d'indemnisation EFA en 2017, et manquant de moyens financiers comme de militants actifs, le CAOVA a été dissout le 5 septembre 2020.

CAOVA (Comité d'aide et d'orientation des victimes de l'amiante)

Samaritains ouvriers de Genève

  • AEHMO_SOG
  • Fondo
  • 1933-1988

Ce fonds renseigne principalement sur les activités des Samaritains ouvriers de Genève, notamment à travers les correspondances entre ceux-ci et de nombreuses associations pour lesquelles ils prêtent leurs services. Ces documents peuvent de ce fait offrir un aperçu du tissu associatif genevois sur plusieurs décennies, principalement sportif, mais aussi plus généralement culturel. Peu de documents rendent en revanche compte des activités des Samaritains sur le plan international.
Outre des informations sur la colonne de Genève, ce fonds renseigne également sur la Fédération suisse des samaritains ouvriers (cf. série E) et dans une moindre mesure sur les colonnes de Lausanne et de Vevey, à la constitution desquelles Genève a contribué.

Samaritains ouvriers de Genève